• La révolution commence dans les toilettes

     

    Il n'y a pas de sujet tabou ou ridicule sur ce blog !

     

     

     

    Lève la main celle ou celui qui n'est jamais "tombé" sur un abattant de WC couvert d'un nombre plus ou moins important de gouttes d'un liquide aisément identifiable... Et dont le visage et la pensée n'ont pas exprimé de concert un mélange de dégoût, de colère et de dépit, mélange que l'on pourrait illustrer par cette phrase : "les hommes1 sont des porcs !"

     

    Devant cette situation, et dès lors que seule la "petite commission" est prévue, un homme pourra passer outre, et ajoutera probablement sur le rebord de l'abattant (et autour...) ses petites gouttes à celles de ses concitoyens... Une femme, elle, eh bien, je ne sais pas ce qu'elle fera... J'imagine, par empathie, qu'elle sera en colère. Je la comprends. D'autant plus que ce genre de situation ne se produit vraisemblablement pas que dans les lieux publics (au travail, au cinéma, dans le train ou les bars...) ; mais aussi chez elle, dans sa maison. Quelle avanie !

     

    Soyons francs : le pipi sur les cuvettes des WC, c'est insupportable ! Pour tout le monde, hommes et femmes confondus. Qui me dira le contraire ?

    Et tout ça pourquoi ? Passons sur les lois de la physique, notamment celles de la gravité et du rebond : elles ont une part de responsabilité bien minime dans l'affaire. Non, le vrai problème, à la base, c'est que les mecs pissent debout. C'est tout.

    Dès lors : un problème, une solution : pissons assis !! (je parle évidemment aux garçons2 et aux hommes).

    Une solution simple. Et qui ne coûte rien ! Et qui possède en outre l'avantage de ramener hommes et femmes à une stricte égalité de position... Oui, il faut ralentir aussi dans les toilettes ! Prenons le temps de faire les choses correctement ! La métamorphose, c'est plein de choses à (ré)apprendre, dont celle là : faire pipi assis. Une mesure à adopter au plus vite, et à transmettre à nos enfants, amis, voisins !

    J'ai personnellement opté pour la position assise depuis plusieurs années, après avoir y avoir été invité par une affiche collée dans l'appartement d'un ami. Eh bien, je suis très heureux de ne plus avoir à enlever mon pipi séché sur l'abattant ou sur les rebords de ma cuvette3 ! Et de contribuer à la propreté de mon lieu de vie, et des lieux d'aisance publics que je fréquente. J'en suis presque fier...

    Pour plagier John Lennon, imaginez un monde où tous les garçons feraient pipi assis. Imaginez, imaginez, ces millions de gouttes jetées aux oubliettes, ces milliers de crispations en moins chaque jour, ce sentiment généralisé de se sentir respecté par les autres... Ce n'est peut être pas la révolution que je vous propose, mais quand même ! Un de ces mille petits trucs qui rendent nos journées plus belles, et dont on aurait tort de se priver4!

     

    °°°°°°°°°°°°°°°°

     

     

    1  L'expression "les hommes" désigne ici, pour une fois, uniquement de la partie masculine de l'humanité...

    2  Jusqu'à un certain âge, les petits garçons font tous leurs besoins assis. Et puis après, ils se mettent à faire pipi debout, pour je ne sais quelle raison. Une autre manifestation de la perte de l'innocence enfantine...

    3  Petite information intime, nécessaire à la compréhension du texte : à la maison, entre ma compagne et moi, c'est moi qui ait la charge de nettoyer les WC.

    4  Pour aller au bout du rêve, imaginons que c'est sur des toilettes sèches. Quelle connerie de balancer de l'eau potabilisée pour évacuer nos déjections ! (Même si je dois avouer que je n'ai pas entrepris le réaménagement nécessaire dans mes toilettes ; en attendant, cela me fend le cœur de tirer la chasse).

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :